Bienvenue!

La Plateforme pour une agriculture socialement durable s'est donnée pour objectif de créer des conditions de travail équitables pour l'ensemble des personnes travaillant dans la filière agroalimentaire, des champs de l'agriculteur à l'assiette du consommateur.

Avec le soutien de la Ville de Genève Agenda 21 et de la République et Canton de Genève-DGAN

Continuez à la présentation ou contactez-nous directement ! icon dépliant 2015

 

Conditions de travail en Suisse

Les conditions de travail du personnel qui n'appartient pas à la famille de l'exploitant sont régies pas les contrats-types de travail cantonaux. Chaque canton à son propre contrat-type de travail avec des conditions qui peuvent fortement varier. Les contrats-types de travail ne sont pas contraignants, il peut y être dérogé par écrit. l'Union suisse des paysans USP, l'USPF et l'ABLA émettent des recommandations salariales:

icon Recommandations salariales USP 2019

icon salaires CH et conditions de travail par canton 2018 ctt 

icon Recommandations salariales USP 2018

icon Recommandations salariales USP 2017

icon Recommandations salariales USP 2016

icon salaires CH et conditions de travail par canton 2010

icon Tiefe Löhne in der Schweiz (unten), Schweizer Bauer 1er novembre 2008

icon Arbeitsbedingungen, Interview Ph. Sauvin, DLZ Juli 2008


Les travailleurs et travailleuses agricoles ne sont pas soumis à la Loi fédérale sur le Travail LTr.

 

La Plateforme pour une agriculture socialement durable demande un contrat-type de travail national contraignant (édicté par le Conseil Fédéral) ou une convention collective de travail nationale ainsi que la soumission du travail agricole à la Loi sur le Travail.

Un contrat-type de travail national demande un changement du Code des Obligations à son article 359 et par conséquence une intervention du Parlement.

Une convention collective de travail demande un accord entre partenaires sociaux, soit l'Union suisse des paysans USP et les représentants des travailleurs (syndicats).

Quelques documents :

icon Comparatif contrat-type de travail Genève et convention collective Valais 2005 (43 kB)

La Suisse n'a pas signé la convention internationale de l'OIT C184, adoptée en 2001, sur la sécurité et la santé dans l'agriculture , car l'absence de dispositions légales applicables aux travailleurs agricoles (Loi sur le Travail et convention collective de travail ou contrat-type de travail national) ne le lui permet pas !

 

 

Déclaration des droits des paysans, 28 septembre 2018

La Déclaration des droits des paysans est adoptée au Conseil des droits de l’homme

Un vote historique avec un soutien mondial

voir sous :  https://www.eurovia.org/fr/la-declaration-des-droits-des-paysans-est-adoptee-au-conseil-des-droits-de-lhomme-un-vote-historique-avec-un-soutien-mondial/

 

Initiative souveraineté alimentaire IV

L'initiative pour la souveraineté alimentaire a été acceptée par les 4 cantons romands et refusée dans son ensemble ! Un bon succès malgré cette défaite !

voir aussi sous :  https://uniterre.ch/fr/thematiques/rejet-de-linitiative-populaire-pour-la-souverainete-alimenta

 

Initiative souveraineté alimentaire III

Chères amies et chers amis de la souveraineté alimentaire, Madame, Monsieur,

 La campagne officielle pour la votation du 23 septembre débutera demain 13 août ! Et les pronostics sont bons ! :

 Votations du 23 septembre

Sondage publié par Tamedia.

 (ATS/AGIR) - Six semaines avant les votations du 23 septembre, Tamedia a publié ce vendredi les résultats de la première vague du sondage, auquel 7’635 personnes de toute la Suisse ont participé en ligne entre le 6 et le 7 août. Plus de 60 pour cent des votants sont en faveur de l’initiative lancée par les Verts "Pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques" ainsi que de l'initiative d'Uniterre "Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous". Selon le sondage, les femmes sont favorables aux deux initiatives agricoles. Elles sont 74 pour cent pour l’initiative pour des aliments équitables, alors que les hommes la soutiennent à 54 pour cent. Le projet de loi sur la souveraineté alimentaire recueille 71 pour cent d'intentions de vote favorable chez les femmes, et 52 pour cent chez les hommes.

 Mais c’est maintenant que nous devons y mettre le paquet car ce n’est de loin pas acquis !

 Vous pouvez commander le matériel de campagne sous :

 https://www.souverainetealimentaire.ch/materiel

 et surtout convaincre votre entourage !!!!!!!

 

«Début 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Fin»
Résultats 1 - 9 sur 87
Dernières